Les meilleures villes pour être une femme

L'étude du Centre canadien de politiques alternatives porte sur les différences d'accès à la sécurité économique et personnelle, à l'éducation, à la santé et aux postes de direction entre les hommes et les femmes.

Voici le classement pour 2017:

Rang Ville Sécurité économique Éducation Accès aux postes de direction Santé Sécurité personnelle
1 Victoria, C.-B. 1 11 1 18 14
2 Gatineau, Qué. 2 1 3 22 24
3 Hamilton, Ont. 10 19 4 11 1
4 Kingston, Ont. 5 15 18 1 10
5 Vancouver, C.-B. 16 20 5 2 7
6 Québec, Qué. 3 6 12 10 17
7 Saint-Jean, T.-N.-L. 4 3 24 3 8
8 Sherbrooke, Qué. 8 2 16 17 3
9 Halifax, N.-É. 9 7 13 6 12
10 Toronto, Ont. 12 21 7 16 4
11 Ottawa, Ont. 7 17 17 8 5
12 London, Ont. 6 16 8 24 6
13 Kelowna, C.-B. 18 4 11 12 13
14 Abbotsford-Mission, C.-B. 25 13 2 20 15
15 Montréal, Qué. 13 8 14 19 16
16 St. Catharines-Niagara, Ont. 14 9 23 14 2
17 Winnipeg, Man. 11 14 21 5 18
18 Edmonton, Alb. 24 23 6 4 23
19 Saskatoon, Sask. 23 12 15 9 21
20 Kitchener-Cambridge-Waterloo, Ont. 19 24 10 7 19
21 Regina, Sask. 22 10 9 25 22
22 Calgary, Alb. 15 25 20 13 11
23 Barrie, Ont. 21 5 25 21 9
24 Oshawa, Ont. 17 18 19 15 25
25 Windsor, Ont. 20 22 22 23 20

Source:

Centre canadien de politiques alternatives